fbpx

En Inde, on fait des offrandes à la déesse Corona pour stop­per la pandé­mie

par   Denis Hadzovic   | 23 juillet 2020

L’Inde est le troi­sième pays le plus touché par la pandé­mie de Covid-19 avec plus d’1,2 million de cas recen­sés. Pour combattre le virus, certains habi­tants s’en remettent à la spiri­tua­lité en faisant des offrandes à la déesse Corona, rappor­tait récem­ment The Hindu.

Des habi­tants d’Asan­sol, dans l’État du Bengale-Occi­den­tal, chantent et prient pour éloi­gner le coro­na­vi­rus. Ils brûlent de l’en­cens et apportent des fruits et légumes en offrande à Corona Mai, leur déesse censée les proté­ger de la pandé­mie.

Crédits : Special Arran­ge­ment

« Nous espé­rons que la déesse Corona fera en sorte que le virus nous quitte pour toujours », déclare Nita Das, une adora­trice de la divi­nité. « Nos offrandes et nos chants nous permet­tront de gagner un peu de répit face au virus », ajoute-t-elle.

De nombreuses femmes, âgées de 20 à 70 ans, vénèrent cette déesse en étant persua­dées qu’il s’agit du meilleur moyen pour combattre le Covid-19. « Nous avons décidé d’ido­lâ­trer Corona tous les lundis et vendre­dis jusqu’à ce qu’elle soit satis­faite », déclare une adora­trice de 56 ans.

Un Indien de l’État de Kerala, Anilan Muhoor­tam, a pour sa part construit un petit autel pour véné­rer la déesse Corona. Cela ne l’em­pêche toute­fois pas de respec­ter les gestes barrières et la distan­cia­tion physique.

Source : The Hindu

Plus de monde