Il se déguise en siège avant pour faire croire à une voiture auto­nome

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 10 août 2017

Crédits : Arl Now L’af­faire a eu lieu dans la semaine du 3 août à Arling­ton, petite ville de l’État de Virgi­nie. En voyant déam­bu­ler un mini-van Ford sans conduc­teur, les habi­tants et les médias locaux, tels que Arl Now, ont cru à des essais non-auto­ri­sés de voiture auto­nome. Sauf qu’il y avait en réalité un chauf­feur, camou­flé en siège avant. https://twit­ter.com/AdamTuss/status/894627339891609602?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.nume­rama.com%2Fpop-culture%2F281134-virgi­nie-il-se-deguise-en-siege-pour-faire-croire-a-une-voiture-sans-chauf­feur.html Située à envi­ron quatre kilo­mètres de Washing­ton D.C., la petite ville d’Ar­ling­ton et sa voiture fantôme ont attiré l’at­ten­tion des médias de la capi­tale améri­caine, qui se sont alors mis en chasse de la Ford qui faisait tant parler. C’est Adam Tuss, repor­ter à NBC Washing­ton en pleine patrouille impro­vi­sée, qui débusque l’homme-siège. Il tente alors une inter­view spon­ta­née, mais le pilote prend immé­dia­te­ment la fuite, grillant au passage un feu rouge. Le mystère du chauf­feur élucidé, une ques­tion subsiste néan­moins : « Pourquoi ? » Si les tests de voitures auto­nomes sont auto­ri­sés sur les routes du comté, les auto­ri­tés, contac­tées par Arl Now, confirment ne jamais avoir entendu parler d’un programme impliquant un mini-van Ford. Plus les jours passent, plus le nombre de jour­na­listes dépê­chés sur place augmente. C’est fina­le­ment cette même NBC qui découvre le fameux leit­mo­tiv. Il s’agi­rait d’une initia­tive de Virgi­nia Tech, insti­tut tech­no­lo­gique réputé basé près d’Ar­ling­ton. L’homme camou­flé en siège serait une inven­tion des cher­cheurs, qui expliquent que « l’es­pace conduc­teur a été person­na­lisé afin de rendre le chauf­feur moins visible tout en lui lais­sant la possi­bi­lité de surveiller la conduite et de réagir à son envi­ron­ne­ment. » Cette créa­tion s’ins­crit dans le cadre d’une étude menée par l’ins­ti­tut, visant à jauger l’ac­cep­ta­tion publique d’une voiture sans chauf­feur. Vu le bruit qu’a fait leur premier essai, ils ont un embryon de réponse. Sources : Arl Now / NBC 

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
free download udemy paid course