Kim Jong-un a fait 4 000 km en train blindé pour rencon­trer Donald Trump au Viet­nam

par   Laura Boudoux   | 26 février 2019
Crédits : Kyodo News

Kim Jong-un est bien arrivé au Viet­nam ce mardi 26 février 2019, après un voyage de 4 000 km pour rencon­trer Donald Trump. Les deux diri­geants doivent se retrou­ver à Hanoï mercredi 27 février, Donald Trump ayant de son côté préféré au train l’avion Air Force One, renseigne la BBC. Kim Jong-un a choisi de voya­ger pendant deux jours, de Pyon­gyang à Dong Dang, alors qu’un vol de quelques heures aurait pu l’em­me­ner à desti­na­tion.

Le diri­geant nord-coréen a fait fermer les routes et les gares sur son passage, causant des retards sur les lignes et des embou­teillages sur son trajet, notam­ment en Chine. Son train privé, vert et jaune, est équipé de 21 wagons blin­dés à la déco­ra­tion luxueuse. À l’in­té­rieur, on trouve ainsi des banquettes en cuir rose, des salles de confé­rence et tout le confort néces­saire pour rendre les voyages du diri­geant plus agréables.

Kim Jong-un aurait opté pour ce mode de trans­port afin de rendre hommage à son grand-père, Kim ll-sung, qui s’était rendu au Viet­nam et en Europe de l’Est à bord d’un train. Un symbole impor­tant, alors que le Nord-Coréen s’ap­prête à serrer la main de Donal Trump moins d’un an après leur rencontre à Singa­pour, en juin 2018. Ils avaient alors signé un accord sur la dénu­cléa­ri­sa­tion, sans qu’au­cune action précise ne soit rendue publique, ni qu’au­cun progrès signi­fi­ca­tif soit depuis enre­gis­tré.

Source : BBC

Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde