La nouvelle start-up d’Elon Musk va implan­ter des élec­trodes dans votre cerveau pour le connec­ter aux ordi­na­teurs

par   Ulyces   | 28 mars 2017

Dans un article paru ce matin dans le Wall Street Jour­nal, on apprend le lance­ment de Neura­link, la dernière entre­prise (encore une) fondée par le patron de SpaceX et Tesla. Avec elle, Elon Musk vise à déve­lop­per nos capa­ci­tés céré­brales grâce à l’aug­men­ta­tion tech­no­lo­gique. Plus préci­sé­ment, via un « lacet neuro­nal » dont le milliar­daire avait déjà parlé en janvier lors d’une confé­rence. En clair : la start-up prévoit d’im­plan­ter de petites élec­trodes dans votre cortex pour vous permettre d’in­te­ra­gir direc­te­ment avec un ordi­na­teur. Plus de clavier, plus de temps de latence ; ce serait l’avè­ne­ment des premiers véri­tables cyborgs. D’après l’ar­ticle du WSJ, la tech­no­lo­gie de Neura­link n’aura pas immé­dia­te­ment pour but d’aug­men­ter les capa­ci­tés céré­brales pour faire de nous des êtres surhu­mains. Il s’agi­rait tout d’abord d’étu­dier comment ces inter­faces seront capables de soula­ger les symp­tômes d’af­flic­tions graves comme l’épi­lep­sie ou la mala­die de Parkin­son. Les entre­prises lancées par le serial entre­pre­neur cali­for­nien semblent toujours partir d’idées folles tirées de romans de science-fiction. Et pour­tant, les années ont prouvé que ses idées pouvaient deve­nir réalité. Les cyborgs d’Elon Musk ne seront donc proba­ble­ment pas immé­dia­te­ment parmi nous, mais peut-être dans un futur proche. Un nouveau coup sur l’échiquier de sa bataille pour rester maîtres des intel­li­gences arti­fi­cielles. Source : Wall Street Jour­nal

Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
udemy paid course free download