fbpx

La Russie construit une base de recherche tech­no­lo­gique futu­riste dans l’Arc­tique

par   Pablo Oger   | 5 mars 2020

La Russie veut construire un avant-poste propre dans l’Arc­tique, afin de démon­trer la possi­bi­lité de déve­lop­per une éner­gie renou­ve­lable en auto­no­mie. Le projet doit aussi aider les commu­nau­tés vivant sur place à s’adap­ter au réchauf­fe­ment clima­tique, rappor­tait Vice le 4 mars.

Bapti­sée « Snow­flake » (flocon de neige), cette station modu­laire sera construite entre le nord de l’Ou­ral et la pénin­sule de Yamal. À la fin de ce chan­tier à 12 millions d’eu­ros, en 2022, elle sera super­vi­sée par l’Ins­ti­tut de physique et de tech­no­lo­gie de Moscou (MIPT).

Snow­flake sera conçue pour être « tota­le­ment auto­nome » selon le MIPT, ce qui veut dire qu’elle possé­dera son propre réseau éner­gé­tique, alimenté grâce au vent et au carbu­rant hydro­gène. Elle rassem­blera un grand nombre de spécia­listes de disci­plines diffé­rentes pour déve­lop­per des tech­no­lo­gies qui permet­tront d’ac­com­pa­gner les popu­la­tions de l’Arc­tique dans leur adap­ta­tion au chan­ge­ment clima­tique.

L’Arc­tique est la région du monde qui se réchauffe le plus vite et dans laquelle les consé­quences néfastes de ce réchauf­fe­ment se font le plus ressen­tir.

Source : Vice

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
udemy course download free

Plus de turfu