fbpx

Le Brésil veut ouvrir les réserves d’Ama­zo­nie à l’ex­plo­ra­tion minière et pétro­lière

par   Servan Le Janne   | 11 février 2020

La semaine dernière, le président brési­lien Jair Bolso­naro a trans­mis au Congrès un projet de loi visant à auto­ri­ser l’ex­ploi­ta­tion minière de terres indi­gènes. Si le texte est adopté, des instal­la­tions pétro­lières, gazières et hydro­élec­triques pour­ront être déve­lop­pées dans les réserves d’Ama­zo­nie, indique l’agence Reuters.

« C’est un grand pas en avant mais nous allons affron­ter la pres­sion des écolo­gistes », a déclaré ce climato-scep­tique acquis aux milieux d’af­faires. Repro­chant aux peuples de l’Ama­zo­nie d’oc­cu­per trop de terrain (13 % du pays), le président d’ex­trême droite a aussi contesté les chiffres de la défo­res­ta­tion publiés par l’Ins­ti­tut natio­nal de recherche spatiale (INPE).

Si le projet de loi comporte une consul­ta­tion des quelque 300 tribus brési­liennes pour chaque ouvrage, il ne leur donne aucun droit de veto. Or une majo­rité d’entre elles voient l’ex­ploi­ta­tion minière comme une menace. Selon Marcio Santilli, ex-direc­teur de la Fonda­tion natio­nale de l’In­dien, le texte « ne promou­vra pas le déve­lop­pe­ment écono­mique des Indiens mais garan­tira l’ex­ploi­ta­tion de leurs ressources par des tiers. Cela les encou­ra­gera à vivre d’une rede­vance en les dépos­sé­dant de leurs terres. »

Source : Reuters

Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
free download udemy paid course

Plus de monde