Le frère de Kim Jong-un assas­siné à Singa­pour était un infor­ma­teur de la CIA

par   Servan Le Janne   | 11 juin 2019
Crédits : The Asahi Shim­bun

Empoi­sonné en Malai­sie il y a trois ans, le demi-frère du dicta­teur nord-coréen Kim Jong-un tuyau­tait la CIA, selon un article du Wall Street Jour­nal paru ce mardi 11 juin 2019. « Il y avait un lien » entre Kim Jong-nam et l’agence de rensei­gne­ment, assure au quoti­dien écono­mique « une personne qui connaît le dossier ». Cette source confie même qu’il devait rencon­trer un espion améri­cain le jour où deux femmes lui ont appliqué une substance mortelle au visage, à l’aé­ro­port de Kuala Lumpur.

Dans le livre The Great Succes­sor, cette thèse était déjà soute­nue par la jour­na­liste du Washing­ton Post Anna Fifield : « Kim Jong-nam est devenu un infor­ma­teur de la CIA… Pour son frère, parler avec des espions améri­cains était un acte de trahi­son. Et Kim Jong-nam leur a donné des infor­ma­tions ; il rencon­trait géné­ra­le­ment ses contacts à Singa­pour ou en Malai­sie. »

D’après d’an­ciens offi­ciels à Washing­ton cités par le Wall Street Jour­nal, le demi-frère du leader suprême n’était toute­fois « proba­ble­ment pas en mesure de donner des détails sur la vie secrète du pays » étant donné qu’il vivait en exil depuis long­temps. Cela ne l’au­rait pas empê­ché d’en­tre­te­nir égale­ment des rela­tions avec les services de sécu­rité chinois, à en croire les ex-respon­sables améri­cains, ainsi qu’a­vec la CIA.

Source : The Wall Street Jour­nal

Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde