fbpx

Le gouver­ne­ment défend la pose de hublots sur la panse des vaches

par   Nicolas Prouillac   | 21 juin 2019

« C’est choquant mais ce sont des pratiques scien­ti­fiques qui ne font pas souf­frir l’ani­mal. » La secré­taire d’État à la tran­si­tion écolo­gique, Brune Poir­son, a pris la défense de la pose de hublots sur les vaches sur la chaîne Public Sénat ce 21 juin, relève Le Monde. « On en est sûr car on sait mesu­rer le stress chez les animaux. »

Il y a deux jours, l’as­so­cia­tion de défense des droits des animaux L214 révé­lait des images atroces tour­nées dans un élevage expé­ri­men­tal de la Sarthe, sur lesquelles on peut entre autres abomi­na­tions voir des tech­ni­ciens de l’en­tre­prise Sanders plon­ger leurs mains direc­te­ment dans le ventre des animaux, grâce à un hublot en plas­tique perçant leur flanc.

Une pratique qui laisse visi­ble­ment de marbre les minis­tères de l’Agri­cul­ture et celui de la Tran­si­tion écolo­gique et soli­daire, qui opposent « l’uti­lité scien­ti­fique » d’une telle pratique, bien qu’elle vise essen­tiel­le­ment à opti­mi­ser la produc­ti­vité des vaches laitières comme on ajus­te­rait les para­mètres d’une machine pour augmen­ter son rende­ment.

De son côté, le ministre de l’Agri­cul­ture Didier Guillaume dit « regret­ter » les intru­sions de L214 car leurs images pour­raient soi-disant « être aussi détour­nées et amener un peu de tension ». Il est certain que si les ministres avaient des hublots sur le crâne, ça ne serait d’au­cune utilité pour la science.

Source : Le Monde

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy paid course free download

Plus de monde