fbpx

Le Japo­nais qui propa­geait volon­tai­re­ment le Covid-19 dans les bars est mort à l’hô­pi­tal

par   Valentin Trawicki   | 19 mars 2020

Début mars, un Japo­nais infecté par le coro­na­vi­rus (Covid-19) s’était vanté de vouloir « propa­ger le virus ». Les auto­ri­tés locales ont annoncé son décès ce mercredi 18 mars dans un hôpi­tal du centre du Japon, rapporte le quoti­dien nippon Maini­chi Shin­bun.

Après avoir été testé posi­tif au virus le 4 mars, l’homme de 57 ans, origi­naire de Gama­gori, dans la préfec­ture d’Ai­chi, s’était rendu le soir-même dans deux bars de la ville, malgré la demande insis­tante des auto­ri­tés sani­taires de rester confiné. Il avait déclaré à ses parents vouloir « propa­ger le virus ».

Il a tout d’abord passé 15 minutes dans un bar, avant se rendre au pub, où il a festoyé pendant envi­ron 40 minutes, selon les respon­sables de la ville de Gama­gori. L’in­connu a poussé la chan­son­nette au karaoké et a passé son bras autour d’une employée qui le servait. Cette dernière a été testée néga­tive, mais les tests sur une autre travailleuse se sont révé­lés posi­tifs et la police a ouvert une enquête.

Le lende­main de sa folle soirée, le quinqua­gé­naire a été admis à l’hô­pi­tal, et il a déve­loppé de la fièvre et des anoma­lies respi­ra­toires peu de temps après. Atteint d’un carci­nome hépa­to­cel­lu­laire (un type de cancer du foie), il est décédé des suites d’une pneu­mo­nie causée par le coro­na­vi­rus.

Les deux établis­se­ments ont dû tempo­rai­re­ment suspendre leurs acti­vi­tés, le direc­teur du pub ayant déposé une plainte auprès de la police pour « pertur­ba­tion de ses acti­vi­tés ». Au Japon, la préfec­ture d’Ai­chi rassemble actuel­le­ment le deuxième plus grand nombre d’in­fec­tions au Covid-19, avec envi­ron 120 cas, juste après celle d’Hok­kaido, où 150 cas ont été confir­més.

Source : Maini­chi Shin­bun

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
free download udemy paid course

Plus de monde