Le premier homme à avoir traversé seul l’An­tar­c­tique l’a fait en se répé­tant deux phrases

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 17 janvier 2019

Le premier homme à avoir traversé seul l’An­tar­c­tique a révélé qu’il y était parvenu en se répé­tant quoti­dien­ne­ment deux phrases très simples. De novembre à décembre 2018, Colin O’Brady a parcouru le conti­nent blanc sur ses skis, en tirant les 170 kilos de son traî­neau. Pour surmon­ter ce défi, l’aven­tu­rier améri­cain a eu autant besoin de sa force mentale que physique, et il explique sur Insta­gram que lorsqu’il se réveillait le matin, parfois par –15°C, il se répé­tait simple­ment : « Tu es fort, tu peux le faire. »

Après de nombreuses épreuves et pour venir à bout des 1 500 kilo­mètres de marche, Colin O’Brady a fini par invoquer un second mantra. « Cela aussi chan­gera. Cela aussi passera », répé­tait pour lui-même l’ath­lète lorsque les vents glacés commençaient à enta­mer sa moti­va­tion. Après 54 jours de lutte intense, l’Amé­ri­cain de 33 ans a fina­le­ment terminé sa traver­sée de l’An­tar­c­tique, grâce à la force que lui procu­rait ces deux phrases.

https://www.insta­gram.com/p/BslfTkOlkfn/

Passionné de médi­ta­tion, Colin O’Brady n’en est pas à son premier exploit. En 2016, il a esca­ladé les sommets les plus élevés des sept conti­nents, dont l’An­tar­c­tique, en à peine 132 jours. Lorsqu’il avait 11 ans, le spor­tif a été très grave­ment brûlé par un feu de plage, alors qu’il se trou­vait dans un coin reculé de la Thaï­lande. Les brûlures recou­vraient alors 25 % de son corps, prin­ci­pa­le­ment ses jambes et ses pieds. Les méde­cins lui ont fina­le­ment annoncé qu’il « ne pour­rait proba­ble­ment plus jamais marcher norma­le­ment », relate-t-il sur son compte Insta­gram. Il leur a prouvé le contraire.

« Je vois désor­mais que la douleur et le chemin parcouru vers la guéri­son m’ont appris certaines des leçons les plus précieuses de la vie sur l’es­prit humain et la manière d’ac­cé­der au poten­tiel inex­ploité qui vit en chacun de nous », dit-il. 

Sources : The Inde­pendent / Busi­ness Insi­der

Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
free online course

Plus de wild