fbpx

Le président de l’Équa­teur affirme que Julian Assange étalait ses excré­ments sur les murs de l’am­bas­sade

par   Laura Boudoux   | 19 avril 2019
Crédits : Reuters

Julian Assange aurait poussé à bout Lenin Moreno, le président de l’Équa­teur, de son propre aveu. Moreno affirme en effet que le réfu­gié poli­tique, qui a vécu dans l’am­bas­sade équa­to­rienne de Londres pendant 2 487 jours, l’au­rait poussé à bout par ses compor­te­ments insul­tants. Selon Moreno, Julian Assange, arrêté par la police britan­nique le 11 avril 2019, aurait notam­ment étalé ses excré­ments sur les murs de l’am­bas­sa­de… Des accu­sa­tions réfu­tées par l’avo­cate du fonda­teur de WikiLeaks, qui affirme qu’elles sont « fausses et outra­geuses », rapporte The Inde­pendent.

« Il profé­rait des insultes verbales contre l’Équa­teur, parlant de notre pays comme d’un État complè­te­ment insi­gni­fiant… et excu­sez-moi d’avoir à le dire comme cela, mais il a été jusqu’à souiller les murs de l’am­bas­sade avec ses excré­ments », a déclaré Lenin Moreno lors d’une inter­view réali­sée avec la BBC le 17 avril 2019. « Il a épuisé notre patience et a poussé notre niveau de tolé­rance à bout », affirme-t-il en évoquant l’homme de 47 ans.

Le président équa­to­rien rapporte égale­ment que Julian Assange trai­tait très mal le person­nel travaillant au sein de l’am­bas­sade, et qu’il avait piraté son propre télé­phone. « Le groupe qu’il mène a mis sur écoute et piraté mon télé­phone et celui de mon épouse, avant de publier des photos privées de ma famille, de mes filles », accuse le président. L’un des clichés montre ainsi Lenin Moreno le jour de son anni­ver­saire, en pyjama dans un lit, en train de dégus­ter du homard.

« Le gouver­ne­ment équa­to­rien a été exces­si­ve­ment tolé­rant et s’est toujours assuré que les droits de Julian Assange étaient proté­gés. Il ne s’est pas comporté comme un deman­deur d’asile devrait se compor­ter, avec respect pour le pays qui l’a si chaleu­reu­se­ment accueilli, logé et nourri », regrette le président Moreno, affir­mant que les Équa­to­riens étaient « soula­gés » qu’As­sange ait quitté l’am­bas­sade.

Source : The Inde­pendent / BBC

Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde