fbpx

Pour poser un lapin à son amant, elle lui fait croire qu’elle a été enle­vée

par   Adrien Gingold   | 26 novembre 2019

Samedi 23 novembre, une jeune femme qui ne voulait pas rejoindre son amant a prétexté qu’elle avait été kidnap­pée. De gros moyens ont été mobi­li­sés par les gendarmes pour la sauver, nous appre­nait L’Est Répu­bli­cain samedi 24 novembre.

Lorsque cet habi­tant de Belfort de 36 ans appelle la gendar­me­rie de sa ville samedi soir vers 21 h 15, c’est le branle-bas de combat chez les mili­taires : au télé­phone, l’homme leur explique que la femme avec qui il est en couple depuis trois mois et qui est enceinte vient d’être enle­vée par son ex-conjoint qui l’au­rait bâillon­née, ligo­tée et enfer­mée dans le coffre de sa voiture.

Un pelo­ton moto­risé et une tren­taine d’hommes se lancent alors à la recherche de la jeune femme pendant que le parquet ouvre une enquête judi­ciaire pour enlè­ve­ment-séques­tra­tion. À 4 h du matin, 25 gendarmes iden­ti­fient et pénètrent le domi­cile de la jeune femme… où cette dernière se trouve avec son mari et ses enfants.

La jeune femme avait tout simple­ment inventé une séques­tra­tion pour ne pas aller à un rendez-vous avec sa liai­son extra-conju­gale. En état de choc, elle a été hospi­ta­li­sée à l’hô­pi­tal Nord Franche-Comté.

Elle pour­rait faire l’objet de pour­suites judi­ciaires et risque six mois d’em­pri­son­ne­ment et 7 500 euros d’amende.

Source : L’Est Répu­bli­cain

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
free download udemy paid course

Plus de monde