fbpx

Pour pouvoir sortir de chez eux, les Espa­gnols se louent leurs chiens

par   Adrien Gingold   | 19 mars 2020

Les Espa­gnols font face à un confi­ne­ment si strict que le fait d’avoir un chien à sortir est devenu l’un des uniques moyens de s’aé­rer. L’ani­mal est ainsi une sorte de Graal qui se loue, se troque ou se prête, nous appre­nait The Olive Press mardi 17 mars.

Le confi­ne­ment c’est pesant, et les Espa­gnols s’en­nuient. Inter­dits de sport en exté­rieur, ils ne sont auto­ri­sés à se dégour­dir les jambes qu’à condi­tion de prome­ner leur chien, une pratique deve­nue un luxe.

Et comme tout luxe, il se monnaye.

Un nouveau busi­ness a ainsi fait son appa­ri­tion : la loca­tion de chien. « Si quelqu’un veut prendre l’air, je loue mon chien pour que qu’il ait un sauf-conduit », indique une annonce. Sur les sites d’échanges entre parti­cu­liers, ce genre de messages se multi­plie. Il faut comp­ter envi­ron 25 euros pour une balade canine.

Ces pratiques suscitent la polé­mique dans la pénin­sule ibérique. L’ap­pli­ca­tion espa­gnole Walla­pop a été obli­gée d’ap­pe­ler ses usagers à lui signa­ler ce type d’an­nonces pour les suppri­mer : « Nous sommes tota­le­ment contre cette acti­vité », a martelé l’en­tre­prise sur Twit­ter.

N’y tenant plus, d’autres personnes tentent des choses inat­ten­dues. Un homme s’est ainsi fait inter­pel­ler par la police lundi 16 mars avec un chien en peluche tenu en laisse dans les rues de Palen­cia, dans le nord du pays.

Source : The Olive Press

Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
free download udemy course

Plus de monde