Le 12 novembre dernier, le compte Twitter Best of Google Maps a publié une photo d’un policier en train de faire des doigts d’honneur à une voiture Google, rue Voltaire à Roubaix. L’agent de police avait été immortalisé dans Google Street View.

L’image n’est pas récente, elle date en fait d’août 2019. Mais en cette année 2020, les internautes se sont demandés avec ironie si elle n’était pas concernée par l’article 24 du projet de loi Sécurité globale… La photo, diffusée sur Google Street View, montre en effet un fonctionnaire de police qui fait un « double fuck ».

Mais par chance pour le géant américain, la loi Sécurité globale ne prévoit pas de sanctionner rétroactivement les auteurs de photos de policiers. D’autant plus que l’identité et la plaque de son fourgon ont été floutées.

Sans compter que depuis 2019, la Google Car est repassée par la même rue, cette fois sans véhicule de police, et sans policier aux doigts provocateurs. La Street View a donc été mise à jour… Cependant, la photo au double fuck est toujours visible en remontant dans le temps grâce à l’outil de Google. Sa gloire est immortelle.

Source : @BestOfGoogleMap/Twitter