fbpx

Un adoles­cent déca­pite un profes­seur d’his­toire en banlieue pari­sienne

par   Ulyces   | 16 octobre 2020

Ce vendredi 16 octobre aux envi­rons de 17 heures, un jeune homme de 18 ans a déca­pité au couteau un profes­seur d’his­toire de Conflans-Sainte-Hono­rine, dans les Yvelines, rapporte Le Pari­sien. Après avoir fui dans la ville voisine d’Éra­gny-sur-Oise, dans le Val d’Oise, l’ado­les­cent d’ori­gine tchét­chène a été abattu par les forces de l’ordre après son inter­pel­la­tion.

La macabre décou­verte a été faite par des agents de la BAC de Conflans, qui avaient repéré plus tôt un jeune homme suspect armé d’un couteau de cuisine. Le profes­seur d’his­toire, Samuel P., avait alors déjà été tué. Quelques jours plus tôt, d’après Le Pari­sien, le profes­seur avait donné un cours sur la liberté d’ex­pres­sion et avait montré les cari­ca­tures de Maho­met à ses élèves. On ne sait pas encore si le tueur était l’un d’eux.

Inter­pellé par les forces de l’ordre à Éragny, le meur­trier a refusé de dépo­ser les armes et s’est montré très agres­sif. Les poli­ciers l’ont alors abattu. Un fusil de chasse a été retrouvé à ses côtés, ainsi que le couteau de cuisine. Il venait de poster une horrible vidéo dans laquelle il bran­dis­sait la tête coupée du profes­seur.

Le parquet natio­nal anti­ter­ro­riste a ouvert une enquête. Ses magis­trats ainsi qu’Em­ma­nuel Macron se sont rendus sur place. La tragé­die a eu lieu exac­te­ment trois semaines après l’at­taque de la rue des anciens bureau de Char­lie Hebdo, qui a fait deux bles­sés graves.

Source : Le Pari­sien

Plus de monde