fbpx

Un iceberg de 315 milliards de tonnes s’est déta­ché de l’An­tar­c­tique

par   Nicolas Prouillac   | 1 octobre 2019

Il faut s’ima­gi­ner un bloc de glace de 1636 km2, soit 500 km2 de plus que la Marti­nique. C’est assez grand pour que cet iceberg ait un nom, et il s’ap­pelle D28. D28, annonçait la BBC le 30 septembre, vient tout juste de se déta­cher du conti­nent Antar­c­tique.

Un iceberg de cette taille ne va pas dans un poids déli­rant, et D28 contient 315 milliards de tonnes de glace pour 210 mètres d’épais­seur. Pareil titan va ainsi devoir être surveillé de près par les satel­lites et gardé à l’œil par les scien­ti­fiques, car il pour­rait causer bien des Tita­nic.

À dire vrai, les scien­ti­fiques savaient qu’un tel événe­ment menaçait de se produire. Voilà des années main­te­nant qu’ils surveillent D28 et la zone qui l’en­toure, qu’ils appellent la « dent de lait », car elle semble devoir inexo­ra­ble­ment se déta­cher de la barrière d’Amery – la troi­sième plus grande barrière de glace de l’An­tar­c­tique.

Mais jusqu’ici, « s’il y a de nombreuses raisons de s’inquié­ter du sort de l’An­tar­c­tique, il n’y a pas lieu de se préoc­cu­per de cet iceberg pour le moment », tempère la profes­seure Helen Fricker, de l’ins­ti­tut d’océa­no­gra­phie Scripps. Atten­tion tout de même si vous envi­sa­giez de partir en croi­sière dans les parages.

Source : BBC

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

PLUS DE SCIENCE