fbpx

Un Indo­né­sien qui a écrit les lois anti-adul­tère du pays est fouetté pour adul­tère

par   Nicolas Prouillac   | 1 novembre 2019
Crédits : AFP

En Indo­né­sie, l’adul­tère est un crime passible de dizaines de coups de fouet. Mukh­lis bin Muham­mad en sait quelque chose : non seule­ment parce qu’il a contri­bué à écrire la loi, mais parce qu’il vient d’en subir lui-même les consé­quences pour avoir trompé sa femme avec une autre, rapporte la BBC ce 1er novembre.

Mukh­lis bin Muham­mad vit dans la province très conser­va­trice d’Aceh, située sur la pointe nord de l’île de Suma­tra. L’homme travaille au sein du Conseil des oulé­mas d’Aceh (MPU), une orga­ni­sa­tion qui aide à établir et faire respec­ter la charia, la loi isla­mique, en faisant montre d’une sévé­rité exem­plaire. Ainsi, Mukh­lis a fini par faire les frais de la loi qu’il a contri­bué à écrire.

Pour avoir été infi­dèle envers son épouse, Mukh­lis bin Muham­mad a reçu 28 coups de fouet en public. Son amante, elle, a reçu 23 coups de canne en bambou. « C’est la loi divine », a commenté Husaini Wahab, l’adjoint au maire de la ville où réside Mukh­lis. « Les coupables doivent être fouet­tés, même s’ils sont membres du Conseil. » Conseil dont l’homme de 46 ans a été renvoyé.

Source : BBC

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
udemy course download free

Plus de monde