Un léopard noir d’Afrique a été photo­gra­phié pour la première fois en 100 ans

par   Laura Boudoux   | 13 février 2019
Capture d’écran réali­sée sur le site du Guar­dian
Crédits : Burrard-Lucas Photo­gra­phy/Camtrap­tions camera trap

Ces très rares images du léopard noir ont été prises par le photo­graphe Will Burrard-Lucas, au Kenya, par une nuit de pleine lune. Cette femelle est un léopard noir d’Afrique, dont la pigmen­ta­tion excep­tion­nelle des poils résulte du méla­nisme, l’op­posé de l’al­bi­nisme. Ces animaux presque légen­daires sont très diffi­ciles à obser­ver et encore plus à photo­gra­phier. La dernière fois qu’un léopard noir avait été immor­ta­lisé remon­tait ainsi à 1909, rapporte Natio­nal Geogra­phic.

Cette jeune femelle vit avec sa mère, un léopard à la pigmen­ta­tion normale que le photo­graphe a aussi immor­ta­lisé. Une coha­bi­ta­tion qui prouve que son méla­nisme « n’a pas eu d’im­pact sur ses liens fami­liaux », note Nick Pilfold, le biolo­giste qui a assisté Will Burrard-Lucas dans sa série. 11 % des léopards seraient méla­niques, mais la plupart vivraient en Asie du Sud-est, où les forêts tropi­cales leur offrent plus d’ombre.

C’est en instal­lant des « pièges photo­gra­phiques » dans la forêt que Will Burrard-Lucas est parvenu à photo­gra­phier le léopard noir. « Un rêve devenu réalité », auquel il ne croyait pas la première fois qu’il a décou­vert les clichés enre­gis­trés sur l’un de ses appa­reils. « Je faisais défi­ler les images sur l’écran de mon appa­reil photo quand j’ai fait pause et regardé atten­ti­ve­ment la photo suivante, stupé­fait… une paire d’yeux, entou­rée d’une obscu­rité opaque… un léopard noir ! » se souvient-il sur son blog, évoquant sa « chance » inouïe.

Sources : Will Burrard-Lucas / Insta­gram / Natio­nal Geogra­phic / The Guar­dian

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
free online course

Plus de wild