fbpx

Une actrice robot décroche le premier rôle d’un block­bus­ter holly­woo­dien

par   Denis Hadzovic   | 26 juin 2020

La maison de produc­tion cali­for­nienne BondIt Media Capi­tal a annoncé un inves­tis­se­ment de 70 millions de dollars dans un auda­cieux film de science-fiction nommé b. Pourquoi auda­cieux ? Parce que son premier rôle sera incarné par Erica, un robot japo­nais doté d’in­tel­li­gence arti­fi­cielle, rappor­tait le Holly­wood Repor­ter mercredi 24 juin.

Erica a été conçue en 2015 par les robo­ti­ciens japo­nais Hiro­shi Ishi­guro et Kohei Ogawa. Son appa­rence et son IA n’ont jamais cessé de s’amé­lio­rer depuis, tant et si bien qu’elle va faire ses premiers pas à Holly­wood en tant qu’ac­trice prin­ci­pale d’un film de science-fiction au budget consé­quent de 70 millions de dollars – l’équi­valent d’Inglo­rious Basterds ou Shrek 2.

Les scien­ti­fiques ont ensei­gné à l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle d’Erica les prin­cipes et méthodes pour pouvoir jouer devant les camé­ras. b devien­dra ainsi le premier film à faire jouer un huma­noïde intel­li­gent aux côtés d’ac­teurs humains. Habi­tuel­le­ment, « les acteurs impliquent leurs propres expé­riences person­nelles dans leur rôle. Mais Erica n’en a pas. Elle est faite juste pour jouer le rôle », explique Sam Khoze, produc­teur et co-scéna­riste du film.

Les mouve­ments et émotions d’Erica ont été stimu­lés et entraî­nés par les cher­cheurs pour qu’elle puisse expri­mer ses émotions à travers les traits de son visage arti­fi­ciel et son langage corpo­rel. Le film ne sortira pas avant l’été 2021.

Source : The Holly­wood Repor­ter

Plus de turfu