fbpx

80 % des villes mexi­caines sont sous contrôle des cartels de la drogue

par   Servan Le Janne   | 23 septembre 2019

À en croire le jour­na­liste mexi­cain Ricardo Ravelo Galó, « 80 % des muni­ci­pa­li­tés du Mexique sont gouver­nées par des auto­ri­tés qui ont des liens directs ou indi­rects avec le crime orga­nisé ». Dans un entre­tien donné au jour­nal Sin Embargo le 17 septembre, il estime que 80 % des forces de police natio­nales et muni­ci­pales sont donc « sous leur contrôle ».

Cette main­mise est notam­ment exer­cée par neuf groupes majeurs, dont dépendent 74 branches armées. Il y a le cartel de Tijuana (Arel­lano Félix), du Golfe, de Sina­loa (ou du Paci­fique), de Juárez (Carrillo Fuentes), Beltrán Leyva, Cabal­le­ros Templa­rios, Jalisco Nueva Gene­ra­ción, La Fami­lia et Los Zetas. Sans comp­ter cinq autres forma­tions qui ont gagné du pouvoir ces cinq dernières années : du Nord-Est, du Sud-Est, du Poniente, Los Viagras, et Nueva Plaza.

Cette quan­tité de grandes orga­ni­sa­tions est deux fois plus impor­tante que ce qu’é­va­luait le Procu­reur de la Répu­blique en 2005, lorsque les cartels de Tijuana, Sina­loa, Juárez et Colima tenaient le haut du pavé. Ceux-ci se sont frag­men­tés et spécia­li­sés afin de mieux répondre aux demandes du marché, juge la spécia­liste du crime orga­nisé Guada­lupe Correa-Cabrera, qu’ULYCES avait inter­ro­gée en décembre.

Source : Sin Embargo

Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de monde