fbpx

Après 50 km de course, il est tué par la foudre avant la ligne d’ar­ri­vée

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 2 octobre 2019
Crédits : David Marcu

Après 50 km de course dans les bois du Kansas, il lui restait moins de 500 m pour atteindre la ligne d’ar­ri­vée. Mais le 28 septembre dernier, Thomas Stan­ley a été frappé par la foudre lors du dernier tronçon de la course FlatRock, et The Inde­pendent rapporte qu’il n’y a pas survécu.

Ce jour-là, un ciel radieux avait accueilli les parti­ci­pant·e·s. L’or­ga­ni­sa­trice de la course, Caro­lyn Robin­son, explique que le temps s’est gâté par la suite et qu’une tempête s’est abat­tue sur la zone de la course « sans aver­tis­se­ment ». C’est quand celle-ci a éclaté que ce père de famille et travailleur dans une orga­ni­sa­tion sans but lucra­tif de 33 ans a été touché.

Des coureurs·euses ont tenté de le rani­mer, et il avait d’ailleurs un méde­cin parmi eux, mais rien n’y a fait. Si les chances de succom­ber à la foudre sont minces, le phéno­mène tue en moyenne 27 Améri­cain·e·s chaque année. Bien qu’il n’ait pas fran­chi la ligne d’ar­ri­vée, Stan­ley a été inclu dans le clas­se­ment, en hommage à sa persé­vé­rance et à son courage. Sur 104 coureurs·euses, il a terminé 11e.

Sources : FlatRock/The Inde­pendent

Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde