Ce camion auto­nome futu­riste menace de trans­for­mer l’in­dus­trie du trans­port

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 6 juillet 2017

Crédits : Einride Le 4 juillet, la société suédoise Einride a offi­ciel­le­ment dévoilé son proto­type de camion auto­nome, le T-pod. Annoncé en avril, le T-pod promet de n’être pas qu’un camion auto­nome (déjà spec­ta­cu­laire), mais un « tout nouveau système de trans­port ». D’ici 2020, l’en­tre­prise prévoit d’en avoir 200 sur les routes en Suède. Il n’a la place d’ac­cueillir aucun chauf­feur mais pourra être contrôlé à distance. Crédits : Einride Chaque T-pod est long de 7 mètres, comme un gros utili­taire, pour un poids total appro­chant 20 tonnes une fois remplis (il pour­rait conte­nir 15 palettes stan­dards). Pourvu d’un moteur élec­trique, le T-pod pourra parcou­rir 200 kilo­mètres en une seule charge et Einride déve­loppe actuel­le­ment des stations de rechar­ge­ment pour aller avec son engin. Crédits : Einride La mauvaise nouvelle pour les conduc­teurs de poids lourds, c’est que le T-pod ne prévoit aucune place pour un conduc­teur humain. C’est ce qui rend son design à la fois futu­riste et effrayant, car symbole, si la tech­no­lo­gie prend, de la trans­for­ma­tion brutale de tout un secteur écono­mique. Une récente étude montre que les camions auto­nomes pour­raient réduire la demande de chauf­feurs de 50 à 70 % en Europe et aux États-Unis d’ici 2030, soit 4,4 millions de chauf­feurs sur les 6,4 millions au total qui pour­raient se retrou­ver sans travail. https://vimeo.com/224164698 Source : The Verge

Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
download udemy paid course for free