fbpx

Ces scien­ti­fiques ont créé une tech­no­lo­gie capable de géné­rer de l’élec­tri­cité à partir de l’air

par   Nicolas Pujos   | 21 février 2020

Une équipe de cher­cheurs de l’uni­ver­sité du Massa­chu­setts a réussi à créer l’une des sources d’éner­gies les plus propres au monde. L’in­gé­nieur Yao Jun et ses collègues ont mis au point une nouvelle tech­no­lo­gie bapti­sée Air-Gen, qui permet de créer de l’élec­tri­cité à partir de l’hu­mi­dité de l’air, nous appre­nait le maga­zine Science le 17 février.

« Nous produi­sons litté­ra­le­ment de l’élec­tri­cité à partir de l’air », explique le cher­cheur. « L’Air-Gen génère une éner­gie propre 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. » C’est la décou­verte des proprié­tés natu­rel­le­ment conduc­trices d’élec­tri­cité d’une bacté­rie dénom­mée Geobac­ter sulfur­re­du­cens qui a permis le déve­lop­pe­ment de cette tech­no­lo­gie révo­lu­tion­naire. Elle est compo­sée d’un mince film de nano­fils de protéines placés entre deux élec­trodes et exposé à l’air.

Si la décou­verte de la tech­no­lo­gie Air-Gen ouvre de nombreuses oppor­tu­ni­tés de déve­lop­pe­ment d’une éner­gie propre, son rende­ment est encore assez restreint, puisqu’une unité Air-Gen ne produit que 0,5 volt et 17 micro-ampères par centi­mètre carré. Il aura fallu coupler plusieurs unités pour pouvoir allu­mer une ampoule LED.

Malgré cela, l’objec­tif demeure d’ar­ri­ver à indus­tria­li­ser la produc­tion comme l’in­dique Yao Jun. « Une fois que nous aurons atteint une échelle indus­trielle pour la produc­tion de fil, je m’at­tends à ce que nous puis­sions réali­ser de grands systèmes qui appor­te­ront une contri­bu­tion majeure à la produc­tion d’éner­gie durable. » Plus besoin de soleil ou de vent, l’air suffi­rait à géné­rer l’éner­gie dont le monde a besoin pour conti­nuer de tour­ner.

Source : Science Maga­zine

Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
free download udemy course

PLUS DE SCIENCE