Donald Trump s’est plaint auprès du PDG de Twit­ter de perdre des follo­wers

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 24 avril 2019
Crédits : Donald Trump/Twit­ter

Le patron de Twit­ter Jack Dorsey était convié dans le Bureau ovale mardi 23 avril pour s’en­tre­te­nir avec le président des États-Unis. Si Donald Trump a salué cette discus­sion ouverte « concer­nant la plate­forme et le monde des réseaux sociaux en géné­ral », Reuters explique que ce dernier a passé beau­coup de temps à ques­tion­ner Dorsey sur sa perte d’abon­nés sur Twit­ter.

En effet, selon la société de données sur les médias sociaux Keyhole, en juillet 2018, Trump a perdu 204 000 abon­nés, soit 0,4 % des 53,4 millions de personnes qui le suivaient jusqu’a­lors. Il faut dire qu’à l’époque, Twit­ter avait juste­ment entre­pris une campagne de  suppres­sion des comptes suspects. Cette purge concer­nait des comptes qui, d’après Twit­ter, « ont été créés par de vraies personnes, mais dont nous ne pouvons pas confir­mer que la personne qui a ouvert le compte a toujours le contrôle et l’ac­cès à celui-ci ».

Selon Donald Trump, Twit­ter aurait une dent contre les poli­ti­ciens conser­va­teurs. Il avait écrit sur ce même réseau que la société « ne [le] traite pas bien en tant que Répu­bli­cain », et que c’est « très discri­mi­na­toire » alors même qu’il est un des comptes les plus suivis de la plate­forme – ce que nie Twit­ter.

Au cours d’une audience au Sénat au début du mois d’avril, Carlos Monje, direc­teur des poli­tiques publiques de Twit­ter, a déclaré que le réseau social « n’uti­lise pas de points de vue poli­tiques, de pers­pec­tives ou d’ap­par­te­nance à un parti poli­tique pour prendre des déci­sions, que ce soit en ce qui concerne le clas­se­ment auto­ma­tique du contenu sur notre service ou la manière dont nous déve­lop­pons ou nous appliquons nos règles »

Sources : Reuters/Venture Beat

Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy course

Plus de monde