fbpx

En Corée du Sud, le JT est présenté par un deep­fake

par   Sarah Ben Bouzid   | 20 novembre 2020

La chaîne de télé­vi­sion sud-coréenne MBN a dévoilé à ses télé­spec­ta­teurs un clone virtuel (ou deep­fake) de la présen­ta­trice du JT Kim Ju-ha, animé par une intel­li­gence arti­fi­cielle, annonçait le média coréen Korea JoongAng Daily le 10 novembre.

Déve­loppé par la chaîne info en parte­na­riat avec Money Brain, une société de déve­lop­peurs d’intel­li­gence arti­fi­cielle, la version IA de Kim Ju-ha est incroya­ble­ment simi­laire à son modèle humain. Elle dispose du même regard et de la même voix que la présen­ta­trice, très popu­laire de Corée du Sud. Elle a égale­ment la capa­cité d’imi­ter parfai­te­ment les gestes et atti­tudes de Ju-ha, comme le fait de jouer avec son stylo.

Lors d’une émis­sion diffu­sée le 6 novembre, l’IA Ju-ha a même conversé avec son modèle humain pour trou­bler encore davan­tage les spec­ta­teurs. « J’ai été créée grâce au deep lear­ning de 10 heures de vidéos de Kim Ju-ha. J’ai appris les détails de sa voix, la façon dont elle parle, les expres­sions de son visage, le mouve­ment de ses lèvres et la façon dont elle bouge son corps », a déclaré la nouvelle version de Ju-ha. « Je suis capable de présen­ter le jour­nal exac­te­ment comme elle le ferait. »

L’objec­tif de la chaîne MBN est de pouvoir utili­ser cette IA à tout moment de la jour­née ou de la nuit, en cas de catas­trophes natu­relles ou autre urgence. La société espère égale­ment que cette nouvelle tech­no­lo­gie l’ai­dera à réduire ses coûts de main-d’œuvre et de produc­tion. Les réac­tions des télé­spec­ta­teurs au dévoi­le­ment de cette IA ont été miti­gées, certains louant sa ressem­blance avec la vrai Kim Ju-ha, tandis que d’autres se sont dits « paniqués » par cette ressem­blance.

Source : Korea JoongAng Daily

Plus de turfu