fbpx

En Inde, un gang de perruches accros à l’opium pille tous les jours les champs de pavot

par   Laura Boudoux   | 28 février 2019

Dans l’État de Madhya Pradesh, en Inde, les culti­va­teurs de pavot doivent chaque jour surveiller leurs champs, attaqués sans relâche par des perruches accros à l’opium. Certains ont même fait appel aux auto­ri­tés locales, déses­pé­rés de voir leurs plan­ta­tions dévas­tées, rapporte Vice. « Une fleur de pavot donne entre 20 et 25 grammes d’opium. Mais un gang de perruches s’en nour­rissent, entre 30 et 40 fois par jour, certaines arra­chant même des gousses entières de pavot », témoigne le fermier Nand­ki­shore.

Il raconte qu’a­vec les autres culti­va­teurs du coin, ils surveillent leurs champs nuit et jour, pous­sant des cris stri­dents pour faire fuir les perruches à tête prune… en vain. « Nous avons essayé de faire du bruit, ou même d’uti­li­ser des pétards pour effrayer les oiseaux. Mais rien ne nous a aidé », assure Nand­ki­shore. Une vidéo publiée par News­flare montre les perruches toxi­cos à l’œuvre.

Crédits : News­flare

Les raids de perruches entraînent un impor­tant manque à gagner pour ces culti­va­teurs, qui travaillent déjà dans des condi­tions diffi­ciles. « Nous souf­frons déjà à cause des pluies irré­gu­lières, et main­te­nant ça ! Personne n’écoute nos problèmes. Qui va compen­ser nos pertes ? » inter­roge le fermier. De leur côté, les perruches ont été vues intoxiquées, s’écra­sant contre les branches des arbres, ou étour­dies dans les champs voisins. Dès que les effets de l’opium commencent à s’es­tom­per, elles s’en­volent de nouveau en direc­tion des champs de Nand­ki­shore.

Sources : Vice/News­flare

Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
udemy paid course free download

Plus d'epic