Face­book inter­dit le natio­na­lisme blanc et le sépa­ra­tisme blanc sur sa plate­forme

par   Malaurie Chokoualé   | 27 mars 2019

Cette nouvelle poli­tique de Face­book est un chan­ge­ment majeur et très attendu. Mardi 26 mars, Face­book a annoncé qu’à partir du 1er avril 2019, le natio­na­lisme blanc et le sépa­ra­tisme blanc seront inter­dits sur la plate­forme, rapporte Mother­board. De plus, le réseau social redi­ri­gera les utili­sa­teurs qui recherchent ou tentent de publier des conte­nus liés à ces idéo­lo­gies vers le site de l’as­so­cia­tion Life After Hate. Créée par d’an­ciens supré­ma­cistes blancs, elle pour­rait les aider à quit­ter les groupes de haine.

Désor­mais, tout contenu incluant des louanges, des démons­tra­tions de soutien ou des repré­sen­ta­tions expli­cites du natio­na­lisme blanc ou du sépa­ra­tisme blanc sera inter­dit par Face­book. Il ne sera ainsi plus possible de parta­ger sur son fil d’ac­tua­lité des phrases telles que « l’im­mi­gra­tion est le poison de notre société et le sépa­ra­tisme blanc est la seule solu­tion ».

Cette nouvelle poli­tique a pour but de réduire le nombre de conte­nus haineux sur Face­book. L’an­née dernière, une enquête réali­sée par Mother­board révé­lait que, bien que le réseau social ait inter­dit tout propos en rapport avec la supré­ma­tie blanche, Face­book avait affirmé que le natio­na­lisme blanc n’était pas expli­ci­te­ment asso­cié au racisme. Après une montée de protes­ta­tions du côté d’his­to­riens et de groupes de défense des droits civiques qui affir­maient que ces trois idéo­lo­gies étaient indis­so­ciables, Face­book a fina­le­ment décidé de se ranger à leur exper­tise et de toutes les inter­dire.

Source : Mother­board

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde