Le direc­teur finan­cier du cartel des Zetas blan­chis­sait l’argent de la drogue en collec­tion­nant les montres de luxe

par   Laura Boudoux   | 27 mars 2019

La collec­tion de 23 montres de luxe du respon­sable finan­cier du cartel de Los Zetas a été esti­mée à près d’1 390 000 euros, rapporte La Vanguar­dia. Un butin amassé par « El Mono » Muñoz et son fils Luis Muñoz, qui auraient utilisé leur passion pour ces objets pour blan­chir de l’argent. Après des perqui­si­tions réali­sées dans leurs domi­ciles en Espagne, la police a retrouvé des modèles de montres suisses pouvant coûter jusqu’à 20 000 euros.

Iden­ti­fié par la justice améri­caine comme le direc­teur finan­cier des Zetas, « El Mono » aurait commencé à acqué­rir des montres de luxe en 2014, dans les grands maga­sins de Madrid. Ses préfé­rences allaient à des marques telles que Rolex, Omega, ou encore Hublot, mais aussi Cartier ou Mont­blanc.

Si père et fils parta­geaient le même amour pour ces symboles de richesse, la police espa­gnole a égale­ment vu dans cette impres­sion­nante collec­tion une manière de blan­chir l’argent du trafic. Les montres étaient ainsi un moyen pour « El Mono » de trans­for­mer l’argent de la drogue en biens faciles à dépla­cer et passant plus faci­le­ment inaperçus.

Extradé aux États-Unis le 28 février 2019, le respon­sable finan­cier du cartel mexi­cain a été inculpé pour quatre chefs d’ac­cu­sa­tion, liés à l’im­por­ta­tion et à la distri­bu­tion de cocaïne.

Source : La Vanguar­dia

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
free download udemy paid course

Plus d'epic