fbpx

Incar­cé­rés pendant 39 ans, ces trois hommes inno­cents vont rece­voir 18 millions de dollars

par   Pablo Oger   | 28 mai 2020

La ville de Cleve­land s’est accor­dée pour payer 18 millions de dollars afin de dédom­ma­ger trois hommes accu­sés en 1975 d’un meurtre qu’ils n’avaient pas commis, annonçait la ville sur son site offi­ciel le 8 mai dernier. Les hommes inno­cents, libé­rés en 2014, ont ainsi passé près de quatre décen­nies derrière les barreaux.

Rickey Jack­son, 63 ans, Wiley Brid­ge­man, 65 ans, et son frère Kwame Ajamu, 62 ans, sont parve­nus à un accord au cours d’une média­tion de 12 heures orga­ni­sée mercredi 6 mai denier par le juge Dan Polster. Les paie­ments, qui seront répar­tis jusqu’en avril 2023, mettront fin aux pour­suites judi­ciaires que chaque homme a inten­tées pour le temps qu’il a injus­te­ment passé derrière les barreaux.

Le trio avait été condamné pour meurtre en 1975 pour avoir abattu l’huis­sier Harold Franks. Les trois hommes ont toujours clamé leur inno­cence jusqu’en 2014, quand leur noms ont été blan­chis. Jack­son avait purgé 39 ans de prison et était consi­déré à l’époque comme la personne ayant passé le plus de temps derrière les barreaux pour un crime qu’il n’avait pas commis.

Tout en remer­ciant ses avocats, Ajamu a exprimé sa grati­tude mais n’a pas mini­misé le long combat que lui, son frère et son ami ont entre­pris pour laver leur nom. « L’argent ne peut pas ache­ter la liberté et l’argent ne fait certai­ne­ment pas l’in­no­cence », a déclaré Ajamu. « Nous savons main­te­nant que vous n’avez pas d’autre choix que de dire au monde que vous avez fait du mal à trois petits garçons noirs il y a 45 ans », a-t-il conclu. Un mal qui ronge encore les États-Unis aujourd’­hui.

Source : Cleve­land.com 

Plus de monde