fbpx

KFC va impri­mer en 3D des nuggets de poulet fabriqué en labo­ra­toire

par   Denis Hadzovic   | 21 juillet 2020

KFC va tenter de révo­lu­tion­ner le monde du fast-food en deve­nant le « restau­rant du futur ». L’en­seigne origi­naire du Kentu­cky a annoncé, jeudi 16 juillet, qu’elle allait non seule­ment impri­mer des nuggets de poulet en 3D, mais qu’il s’agi­rait de viande fabriquée en labo­ra­toire à l’aide de cellules de poulet.

En asso­cia­tion avec 3D Bioprin­ting Solu­tions, une entre­prise russe spécia­li­sée dans la bio-impres­sion 3D, KFC va créer des nuggets tout droit sortis d’un labo­ra­toire. La chaîne améri­caine prévoit de four­nir à la société russe des panures et des épices afin de « repro­duire le goût signa­ture de KFC ».

Le restau­rant explique que la nour­ri­ture bio-impri­mée est plus écores­pon­sable et produit moins de gaz à effet de serre qu’un élevage de poulet clas­sique. Yusef Khesuani, cofon­da­teur de la société russe, se réjouit de ce parte­na­riat et confirme que l’im­pres­sion 3D gagne en popu­la­rité dans le secteur alimen­taire.

On connais­sait surtout jusqu’ici les prouesses de l’im­pres­sion 3D en matière d’ar­chi­tec­ture, de méde­cine et de créa­tion d’organes. Selon KFC, les nuggets bio-impri­més seront d’abord testés à Moscou cet automne mais pour le moment, aucune infor­ma­tion n’a été commu­niquée sur leur arri­vée en restau­rant.

Source : KFC

Plus de turfu