fbpx

Le canna­bis est plus effi­cace que l’hy­droxy­chlo­roquine contre le Covid-19, selon ces cher­cheurs

par   Denis Hadzovic   | 23 mai 2020

Une équipe de scien­ti­fiques cana­diens a iden­ti­fié au moins 13 varié­tés de canna­bis sativa qui pour­raient aider à combattre effi­ca­ce­ment le Covid-19, rappor­tait The Next Web vendredi 22 mai.

Alors que de plus en plus d’études soulignent les effets secon­daires poten­tiel­le­ment dange­reux d’un trai­te­ment à l’hy­droxy­chlo­roquine, certains cher­cheurs explorent d’autres pistes, avec un certain succès. Une récente étude publiée par des scien­ti­fiques cana­diens suggère ainsi un trai­te­ment au canna­bis pour préve­nir l’in­fec­tion du coro­na­vi­rus.

D’après leurs recherches, les Cana­diens ont testé plus de 800 varié­tés de canna­bis dont ils ont extrait le canna­bi­diol (CBD) pour tenter de modu­ler l’ex­pres­sion de l’en­zyme ACE2, afin d’em­pê­cher le Covid-19 de l’uti­li­ser comme porte d’en­trée dans l’or­ga­nisme. Au total, les scien­ti­fiques ont iden­ti­fié 13 extraits de canna­bi­diol diffé­rents capables de modu­ler l’ex­pres­sion géné­tique de l’ACE2.

Elles permet­traient ainsi de ralen­tir la progres­sion du SARS-CoV2 dans l’or­ga­nisme et donc d’em­pê­cher l’in­fec­tion. Bien évidem­ment, inutile de se mettre en quête d’un stock de weed pour se proté­ger du coro­na­vi­rus, puisque les 13 varié­tés rete­nues par les cher­cheurs sont culti­vées très spéci­fique­ment et ne peuvent être trou­vées dans la street.

Cepen­dant, le CBD est réputé outre-Atlan­tique pour ses vertus théra­peu­tiques notam­ment dans la préven­tion et le trai­te­ment de certaines mala­dies, de l’épi­lep­sie au cancer.

Source : The Next Web

Plus de weed