fbpx

Le Sénat améri­cain acquitte Donald Trump, il ne sera pas desti­tué

par   Servan Le Janne   | 6 février 2020

Après des semaines de procé­dure, Donald Trump a fina­le­ment été acquitté des accu­sa­tions d’abus de pouvoir et d’obs­truc­tion au Congrès qui pesaient sur lui. Alors que le Démo­crates, majo­ri­taires à la Chambre des repré­sen­tants, cher­chaient à le desti­tuer, le Président améri­cain a été soutenu par le Sénat acquis aux Répu­bli­cains. L’impeach­ment a été refusé à 48 contre 52 % pour le premier grief et à 43 contre 57 % pour le second. Une majo­rité de 67 % était néces­saire, rappelle le New York Times ce jeudi 6 février.

En septembre 2019, le Washing­ton Post dévoi­lait le signa­le­ment d’un lanceur d’alerte du rensei­gne­ment, qui accu­sait Trump d’avoir violé la consti­tu­tion. Dans une conver­sa­tion télé­pho­nique déclas­si­fiée, le chef d’État récla­mait une faveur au président ukrai­nien : lancer une enquête contre les affaires du fils de Joe Biden à Kiev, pour mettre en diffi­culté ce poten­tiel adver­saire à la prési­den­tielle de 2020. Selon l’ex-conseiller de la Maison-Blanche John Bolton, une aide de 391 millions de dollars était condi­tion­née à cette demande.

Mercredi 18 décembre, pour la troi­sième procé­dure de desti­tu­tion d’un président améri­cain de l’his­toire – aucune n’a abouti –, la Chambre des repré­sen­tants à voté en faveur de sa desti­tu­tion. Mais le dernier mot devait reve­nir au Sénat, dont la majo­rité Répu­bli­caine n’avait pas l’in­ten­tion de lais­ser tomber son héros. Mercredi 5 février, seul Mitt Romney n’a pas suivi la ligne du parti en pres­cri­vant la desti­tu­tion. Donald Trump reste donc au pouvoir en atten­dant le scru­tin de novembre prochain.

Source : The New York Times

Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
online free course

Plus de monde