fbpx

Les Chinois détectent des crevettes malades du Covid-19

par   Pablo Oger   | 10 juillet 2020

En Chine, après l’in­ci­dent du saumon conta­miné par le coro­na­vi­rus le mois dernier, c’est main­te­nant des crevettes impor­tées d’Amé­rique du Sud qui ont été testées posi­tives au Covid-19, révèle Bloom­berg ce 10 juillet.

Le virus a été détecté à l’in­té­rieur et à l’ex­té­rieur de l’em­bal­lage des crevettes, selon l’ad­mi­nis­tra­tion géné­rale des douanes chinoises. Les échan­tillons prove­naient de trois usines équa­to­riennes, et les impor­ta­tions en prove­nance de ces trans­for­ma­teurs vont être inter­rom­pues. Les lots de crevettes conta­mi­nées ont été emme­nés à Dalian et à Xiamen pour y être détruits.

« Le résul­tat du test ne signi­fie pas que le virus est conta­gieux, mais il reflète les lacunes des régle­men­ta­tions de sécu­rité alimen­taire des entre­prises », déclare Bi Kexin, direc­teur du bureau de sécu­rité des impor­ta­tions et des expor­ta­tions alimen­taires au sein du dépar­te­ment des douanes.

« Les douanes vont encore renfor­cer le contrôle de l’ori­gine des aliments surge­lés impor­tés », a-t-il ajouté. La Chine a égale­ment commencé à tester en masse les impor­ta­tions d’ali­ments froids dans les ports, et a bloqué les envois des usines de viande à l’étran­ger qui signa­laient des infec­tions parmi leurs travailleurs.

Les recherches suggèrent cepen­dant qu’il est extrê­me­ment peu probable que le virus soit trans­mis par l’ali­men­ta­tion, selon Gorjan Niko­lik, direc­teur asso­cié des fruits de mer chez Rabo­bank. « C’est une alerte alimen­taire typique », a-t-il déclaré. « Je m’at­tends à ce qu’elle soit de très courte durée ».

Source : Bloom­berg

Plus de monde