fbpx

Les musul­mans de Chine seraient envoyés travailler de force dans les usines Nike

par   Pablo Oger   | 2 mars 2020

Selon un rapport de l’Austra­lian Stra­tegy Policy Insti­tute (ASPI), des Ouïghours déte­nus en Chine – peuple à majo­rité musul­mane vivant dans la province du Xinjiang – sont envoyés travailler dans une usine qui four­nit Nike. Selon les cher­cheurs, ils travaille­raient dans des condi­tions misé­rables « qui indiquent très forte­ment un travail forcé », rappor­tait le Washing­ton Post le 29 février. D’autres grandes marques seraient en cause, comme Apple et Samsung.

Ils seraient ainsi plus de 600 Ouïghours à travailler dans l’usine Qing­dao Taek­wang Shoes Co., four­nis­seur de Nike depuis plus de 30 ans et une des plus grosses usines de la marque améri­caine. L’État chinois est depuis des mois sous le feu des critiques pour avoir envoyé des centaines de Ouïghours dans des camps de « réédu­ca­tion ». Le gouver­ne­ment a annoncé qu’a­près leur « certi­fi­ca­tion », la plupart des déte­nus avaient été libé­rés. Mais certaines preuves semblent indiquer que les auto­ri­tés chinoises envoient les Ouïghours dans des usines aux quatre coins du pays.

À la fin de leur jour­née, les travailleurs Ouïghours – surtout des femmes – doivent retour­ner dans leurs dortoirs dans lesquels ils vivraient sous haute surveillance, et ne peuvent inter­agir avec les habi­tants. « Tout le monde sait qu’il ne sont pas venu ici de leur plein gré », a confié un vendeur à son étal aux jour­na­listes du Washin­gyon Post. « Le gouver­ne­ment les a envoyés ici. »

Crédits : Coup d’Oreille

Selon l’ASPI, l’usine de Qing­dao Taek­wang Shoes Co. ne serait qu’un des nombreux cas de travail forcé des Ouïghours en Chine, qui seraient plus de 80 000 à avoir été ainsi dissé­mi­nés dans des usines partout sur le terri­toire entre 2017 et 2019 pour four­nir plus de 80 grandes marques inter­na­tio­nales, dont Nike, Apple, BMW, Gap, Huawei, Samsung, Sony et Volks­wa­gen. L’usine de Taek­wang n’a pas voulu commu­niquer sur les accu­sa­tions de travail forcé ou de répres­sion des liber­tés reli­gieuses.

Source : The Washing­ton Post

Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy paid course

Plus de monde