Crédits : Elevate

Les habitants de Mexico devront peut-être bientôt se désaltérer avec de la bière chaude. Le 24 mars, la députée María de Lourdes Paz Reyes a proposé au Congrès de la ville que ses magasins cessent de vendre de la bière fraîche – ou toute boisson contenant 7 % d’alcool ou moins – pour décourager la consommation excessive d’alcool, rapporte The Guardian. Elle a maintenant une révolte sur les bras.

En invitant à une modification de la Loi sur les établissements commerciaux, la députée propose également que les magasins soient tenus d’afficher des avertissements à l’attention des client·e·s pour boire en public, sous peine d’amende salée.

Des réactions indignées ne se sont pas faites attendre, trouvant que cette proposition « stupide » n’allait en rien régler les problèmes de consommation. Le hashtag #ConLasCervezasNo (Touche pas à nos bières) est également rapidement apparu sur Twitter.

Source : The Guardian