fbpx

18 meurtres en 24 h : Chicago vit son jour le plus sanglant depuis 30 ans

par   Pablo Oger   | 10 juin 2020

Le 31 mai dernier, la ville de Chicago a connu son jour le plus meur­trier depuis au moins 30 ans, avec pas moins 18 meurtres en 24 heures, rapporte BBC News ce 10 juin. Ces violences se sont produites alors que les protes­ta­tions contre les bruta­li­tés poli­cières, suite à la mort de George Floyd, faisaient rage dans le pays.

Au cours du dernier week-end de mai, 85 personnes ont été bles­sées par balle et 24 tuées, selon le labo­ra­toire de police scien­ti­fique de l’uni­ver­sité de Chicago. La plupart des victimes étaient noires. « Nous n’avons jamais rien vu de tel », a déclaré le direc­teur de recherche Max Kapus­tin au Chicago Sun-Times, notant que les données du labo­ra­toire remontent seule­ment à 1961.

M. Kapus­tin a ajouté que les mani­fes­ta­tions concer­nant le décès de George Floyd le 25 mai dernier ont peut-être détourné les ressources du dépar­te­ment de police de Chicago (CPD) des tâches normales de patrouille. « Lorsque le CPD doit tour­ner son atten­tion vers d’autres secteurs et qu’il y a soudai­ne­ment un vide qui s’ouvre, vous voyez malheu­reu­se­ment une image comme celle du week-end dernier avec une quan­tité absurde de carnages, de personnes bles­sées et tuées », explique-t-il.

La maire de Chicago, Lori Light­foot, a confirmé que le 31 mai, le centre d’ap­pels d’ur­gence de la ville avait reçu 65 000 appels, soit 50 000 de plus qu’un jour normal. Selon la police : « Le niveau d’ac­ti­vité de la semaine dernière a été sans précé­dent et le dépar­te­ment enquête acti­ve­ment sur de multiples inci­dents à travers la ville pour déter­mi­ner les motifs de ces affaires. »

Source : BBC News

Plus de monde