fbpx

Akon décroche un contrat de 5 milliards d’eu­ros pour sa ville futu­riste au Séné­gal

par   Denis Hadzovic   | 17 juin 2020

L’ar­tiste séné­galo-améri­cain Akon a pour projet de construire une ville futu­riste au Séné­gal, la Akon Crypto City. Et sa construc­tion va bien­tôt démar­rer puisque le chan­teur vient de décro­cher un contrat de 5 milliards d’eu­ros avec une entre­prise d’in­gé­nie­rie améri­caine pour concré­ti­ser son rêve, rappor­tait PRweb jeudi 4 juin.

Financé par des inves­tis­seurs améri­cains et dubaïote, le contrat de construc­tion accordé à KE Inter­na­tio­nal, d’une valeur de 5,32 milliards d’eu­ros, va permettre à Akon de construire la ville futu­riste de ses rêves au Séné­gal, le pays de ses ancêtres. Ce projet, l’ar­tiste l’a en tête depuis 2018. Il en avait fait part pour la première fois aux Cannes Lions.

https://www.insta­gram.com/p/CBdu0y7­giJX/?utm_source=ig_web_copy_link

La première phase de construc­tion d’Akon City devrait s’ache­ver à la fin de l’an­née 2023. Elle compren­dra la mise en place de nombreuses instal­la­tions comme des routes, des hôpi­taux, des centres commer­ciaux, une centrale élec­trique ou encore une école.

L’achè­ve­ment de la deuxième phase est prévu pour fin 2029. Celle-ci se concen­trera sur l’éco­no­mie et l’in­fra­struc­ture écono­mique de la ville, avec l’in­té­gra­tion d’une nouvelle cryp­to­mon­naie bapti­sée AKOIN. D’ici la fin de la décen­nie, la ville compor­tera aussi des parcs, des stades et un campus univer­si­taire.

Akon devien­dra ainsi le leader d’une ville verte respec­tueuse de l’en­vi­ron­ne­ment, qui ne fonc­tion­nera qu’à partir d’éner­gies renou­ve­lables. Il s’agit de la deuxième ville verte d’Afrique après la Mwale Medi­cal and Tech­no­logy City au Kenya, elle aussi construite par les ingé­nieurs de KE Inter­na­tio­nal.

Source : PRWeb

Plus de turfu