fbpx

Ce bateau ramasse 50 tonnes de déchets plas­tiques par jour dans les rivières

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 28 octobre 2019
Crédits : The Ocean Clea­nup

Après avoir présenté les résul­tats encou­ra­geants de son système de nettoyage de déchets du Paci­­fique nord, Boyan Slat a annoncé sa volonté de s’at­taquer au problème de la pollu­tion plas­tique à la source. L’in­ven­teur néer­lan­dais de 25 ans a dévoilé « The Inter­cep­tor », rappor­tait Wired le 26 octobre. Ce nouveau dispo­si­tif flot­tant extrait le plas­tique des rivières en fonc­tion­nant à l’éner­gie solaire.

Crédits : The Ocean Clea­nup

Ancré dans les lits des rivières, The Inter­cep­tor possède une barrière flot­tante qui bloque une partie de la rivière et attire vers lui les déchets plas­tique. Un tapis roulant retire alors les déchets de l’eau avant qu’un système auto­nome ne les place dans des bennes à ordures. Lorsque le dispo­si­tif est plein, une alerte est envoyée à des opéra­teurs locaux qui se chargent de les conduire jusqu’à un centre de recy­clage. The Inter­cep­tor pourra récol­ter au moins 50 000 kg par jour, soit envi­ron 20 000 tonnes par an.

Crédits : The Ocean Clea­nup

Selon Slat, qui a fondé la start-up The Ocean Clea­nup, 1 000 rivières et fleuves rejettent près de 80 % du plas­tique que l’on retrouve dans les océans. Il souhaite donc les nettoyer au cours des cinq prochaines années en produi­sant son dispo­si­tif en série. The Inter­cep­tor est déjà installé depuis quelques semaines avec succès dans des rivières en Malai­sie, au Viet­nam et en Indo­né­sie, et un quatrième devrait être installé prochai­ne­ment en Répu­blique domi­ni­caine.

Source : Wired

Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
udemy course download free

Plus de turfu