fbpx

Ces scien­ti­fiques ont décou­vert l’en­droit où l’air est le plus pur sur Terre

par   Denis Hadzovic   | 4 juin 2020

Dans une étude publiée lundi 1er juin dans PNAS, des scien­ti­fiques de l’uni­ver­sité de Cali­for­nie à San Diego révèlent avoir trouvé l’en­droit du monde où l’air est le plus pur : une zone au-dessus de l’océan Austral. Et ce n’est pas un hasard, puisqu’il est le moins affecté par l’ac­ti­vité humaine, rappor­tait CNN mercredi 3 juin.

L’air le plus pur sur Terre se trou­ve­rait ainsi très au sud du globe selon les cher­cheurs améri­cains. Ces derniers ont observé que l’air circu­lant juste en-dessous des nuages qui surplombent l’océan Austral ne contient pas de parti­cules produites par certaines acti­vi­tés humaines comme la combus­tion d’éner­gies fossiles.

La pollu­tion est créée par les aéro­sols, qui sont des parti­cules solides, liquides ou gazeuses suspen­dues dans l’air. Les scien­ti­fiques ont ainsi décidé d’ana­ly­ser tout ce qui se trou­vait dans l’air et remon­ter à la source des éven­tuelles parti­cules qu’ils trou­ve­raient.

Thomas Hill, co-auteur de l’étude, déclare que l’Antar­c­tique semble isolé des micro-parti­cules disper­sées par les conti­nents de l’hé­mi­sphère Sud. « Cela suggère que l’océan Austral est l’un des rares endroits sur Terre qui n’a été que très peu affecté par l’ac­ti­vité anthro­po­gé­nique », ajoute-t-il.

Cet endroit du globe est défini par les cher­cheurs comme « réel­le­ment intact ». Pas éton­nant que les animaux migrent vers les pôles.

Source : CNN

PLUS DE SCIENCE