fbpx

Des poli­ciers arrê­tés pour meurtre après avoir tasé un homme 50 fois

par   Denis Hadzovic   | 6 juillet 2020

Deux poli­ciers de la ville de Wilson, au sud d’Ok­la­homa City, ont été arrê­tés pour meurtre. Ces derniers ont tasé un homme plus de 50 fois lors d’une inter­pel­la­tion, ce qui a entraîné sa mort quelques heures plus tard, rappor­tait le New York Times vendredi 3 juillet.

Les poli­ciers Joshua Taylor et Bran­don Ding­man ont entraîné le décès d’un homme dans l’État d’Ok­la­homa, il y a un an. Le 4 juillet 2019, les deux offi­ciers ont inter­pellé Jared Lakey, qui se compor­tait de façon « désor­don­née » selon les signa­le­ments qu’ils avaient reçu.

Quand Jared Lakey a refusé de se soumettre aux ordres des poli­ciers, ces derniers ont dégainé leur tasers. Ils ont ensuite tiré plus de 50 fois sur Jared, « ce qui est large­ment supé­rieur à la néces­sité dans de telles circons­tances », a conclu le tribu­nal.

Après avoir été conduit en déten­tion, Jared a arrêté de respi­rer. Incons­cient, il a été trans­porté à l’hô­pi­tal de Heald­ton puis au centre médi­cal d’Ok­la­homa City, où il est décédé le 6 juillet 2019. Les deux poli­ciers risquaient alors dix ans de prison pour homi­cide.

Ils ont été relâ­chés tous les deux contre une caution de 250 000 dollars. Pour­tant, selon le procès, le corps de Jared a été criblé d’im­pul­sions élec­triques. Les méde­cins impliqués dans l’enquête ont déclaré à la famille de Jared que ce dernier est mort de multiples crises cardiaques.

Source : The New York Times

Plus de monde