fbpx

Des villa­geois mexi­cains découvrent les vestiges d’une ancienne civi­li­sa­tion au sommet d’une montagne

par   Denis Hadzovic   | 31 juillet 2020

Au Mexique, des villa­geois ont décou­vert des ruines pré-hispa­niques au sommet d’une montagne. Selon les analyses des archéo­logues, le site compor­tait sept pyra­mides, une zone de céré­mo­nie et un terrain de jeu. Il aurait été construit par les Zapo­tèques, une civi­li­sa­tion datant d’en­vi­ron 2500 ans, racon­tait la BBC mercredi 22 juillet.

Le site a été décou­vert au sommet du Cerro de la Peña, une montagne située au centre du Mexique, dans l’État de Puebla. Pour s’y rendre, il faut gravir un chemin rocheux pendant deux heures et demi et atteindre une alti­tude de 1845 mètres.

Crédits : EPA

C’est ce qu’ont fait les habi­tants d’un village voisin, Santa Cruz Huehue­piaxtla, sans même savoir ce qui les atten­dait au sommet. Selon les experts, ce site est resté caché depuis le VIe siècle. Pour le moment, deux stèles et quelques petites pierres sculp­tées ont été retrou­vées.

L’une des sculp­tures est une figure avec des cornes et des griffes, portant un pagne. Les autres semblent repré­sen­ter un iguane, un aigle et une femme à l’ap­pa­rence d’une chauve-souris. Cette dernière serait une déesse. Selon le décompte de José Alfredo Arel­lanes, cher­cheur à l’Ins­ti­tut natio­nal d’an­thro­po­lo­gie et d’his­toire du Mexique (INAH), 87 symboles ou glyphes ont été mis au jour.

Crédits : EPA

D’après les premières analyses, le sommet de la montagne aurait comporté des temples ainsi que les maisons des gouver­neurs de la civi­li­sa­tion zapo­tèque, formant ainsi une zone dédiée aux céré­mo­nies. Il y aurait aussi eu sept pyra­mides et un terrain pour jouer à la pelote.

Source : BBC News

PLUS DE SCIENCE