fbpx

L’In­dien qui véné­rait Trump est mort d’une crise cardiaque quand il a su qu’il avait le Covid-19

par   Sarah Ben Bouzid   | 13 octobre 2020

En Inde, un homme du nom de Bussa Krishna véné­rait Donald Trump comme un dieu. Lorsqu’il a appris que le président améri­cain avait contracté le coro­na­vi­rus, il a prolongé son jeûne et prié inces­sam­ment pour qu’il se réta­blisse. Il est mort épuisé d’un arrêt cardiaque ce dimanche, annonçait Reuters le 12 octobre.

Bussa Krishna racon­tait être devenu un adepte de Trump il y a quatre ans, lorsque le président améri­cain lui a rendu visite en rêve. Quelques jours avant sa mort, le malheu­reux a publié une vidéo sur Face­book dans laquelle il pleure et prie pour que Trump se remette du Covid-19.

Ce dernier a révélé le 2 octobre avoir été testé posi­tif au Covid-19 avant d’être hospi­ta­lisé. Il a déclaré dimanche qu’il s’était complè­te­ment remis et il a repris sa campagne lundi, avant les élec­tions du 3 novembre novembre. Mais Krishna n’est plus là pour l’en­cou­ra­ger.

Venkat Goud, le chef du village natal de Krishna, ainsi que Konney, un de ses amis proches, ont déclaré aux jour­na­listes qu’il était « déprimé » après avoir appris que Trump et sa femme Mela­nia avaient contracté la mala­die. « C’est triste qu’il soit décédé sans avoir rencon­tré son héros », se lamente Venkat Goud. « Il avait tout tenté pour le rencon­trer » lorsque Trump est venu en Inde en février.

Source : Reuters

Plus de monde