fbpx

Pour­suivi par le FBI, il s’échappe sous l’eau avec un propul­seur de plon­gée

par   Sarah Ben Bouzid   | 18 novembre 2020

Le Cali­for­nien Matthew Pier­cey, 44 ans, pour­rait bien être le nouveau James Bond. Ou méchant de James Bond. Inculpé le 12 novembre dernier dans une affaire d’es­croque­rie à grande échelle, l’homme a tenter d’échap­per au FBI lors d’une course-pour­suite en plon­geant dans le lac Shasta, muni d’un propul­seur de plon­gée, racon­tait la chaîne locale KRCR TV le 17 novembre.

Matthew Pier­cey est à la tête de deux fonds d’in­ves­tis­se­ment. Il est accusé de fraude élec­tro­nique, de blan­chi­ment d’argent et de tenta­tive de subor­na­tion de témoins, après avoir récolté 35 millions de dollars auprès d’in­ves­tis­seurs qu’il aurait arnaqués grâce à une ingé­nieuse pyra­mide de Ponzi.

Lorsque les agents du FBI ont essayé de l’ar­rê­ter, Pier­cey a sauté dans sa voiture, s’en­ga­geant dans une longue course-pour­suite. Il a ensuite aban­donné son véhi­cule et tenté de s’échap­per en plon­geant dans le lac Shasta avec un propul­seur de plon­gée Yamaha 350LI. Mais le gadget de ce James Bond cali­for­nien ne lui a pas permis d’al­ler bien loin. Il a été arrêté 25 minutes après sa sortie de l’eau.

Pier­cey est accusé d’avoir menti sur les algo­rithmes de trading utili­sés par ses socié­tés, sur le succès de ses stra­té­gies d’in­ves­tis­se­ment et sur la quan­tité de liqui­di­tés en sa posses­sion. Il aurait égale­ment tenté de dissua­der des témoins de répondre aux cita­tions à compa­raître devant le tribu­nal dans le cadre de l’enquête.

Cet arnaqueur plein de ressources risque jusqu’à 20 ans de prison et une amende de 250 000 dollars pour ses tours de passe-passe.

Source : KRCR TV

Plus d'epic