fbpx

Près de 100 meurtres en une semaine dans l’État le plus violent du Mexique

par   Denis Hadzovic   | 6 juin 2020

L’État du Guanajuato, au centre du Mexique, traverse en ce moment sa plus grande crise de violence en raison d’une guerre entre diffé­rents groupes crimi­nels qui en ont fait l’État le plus violent du pays. En une semaine, près de 100 personnes y ont été tuées, rappor­tait le site Animal Poli­tico jeudi 4 juin.

En 2020, plus de 40 poli­ciers ont été tués dans cet État où les homi­cides ont augmenté de 448 % en cinq ans. Les meurtres sont commis le plus souvent lors de guerres de cartels et ces dernières s’étendent de plus en plus puisque les 93 décès récents ont eu lieu dans 14 villes diffé­rentes aux quatre coins de la province.

Le mardi 2 juin a été l’un des cinq jours les plus violents de cette année puisque 20 meurtres ont eu lieu simple­ment ce jour-là. Entre janvier et avril 2020, le Guanajuato a enre­gis­tré 1 534 homi­cides, soit 13 % des meurtres recen­sés dans tout le Mexique.

D’après les auto­ri­tés, la flam­bée de violence remon­te­rait à 2014, lorsque le Cartel Jalisco Nueva Gene­ra­ción (CJNG) a investi l’État pour s’ac­ca­pa­rer les terri­toires des cartels locaux.

Source : Animal Poli­tico

Plus de monde