fbpx

Un enfant autiste de 7 ans menotté et inter­rogé par la police aux USA

par   Sarah Ben Bouzid   | 14 octobre 2020

La mère d’un garçon autiste de 7 ans, menotté face contre terre et inter­rogé par un poli­cier pendant près de 40 minutes dans une école primaire de States­ville, en Caro­line du Nord, a engagé des pour­suites contre l’État, l’école et l’agent de police, rappor­tait le quoti­dien local Char­lotte Obser­ver le 9 octobre. L’in­ci­dent a eu lieu le 11 septembre 2018 mais il n’a été porté que récem­ment à l’at­ten­tion de la justice.

L’in­ci­dent aurait été provoqué après que le garçon a craché en classe. Sa maîtresse a appelé la police, qui a envoyé un agent sur place. La vidéo débute donc lorsque l’agent Michael Fatta­leh entre dans la pièce où deux membres du person­nel ensei­gnant retiennent le garçon par le bras. L’en­fant, qui ne mesu­rait alors qu’1,37 m pour 36 k, est confié au poli­cier qui le menotte et le met au sol. « Si tu me craches dessus je te mets une cagoule sur la tête », menace-t-il.

Après avoir fait placer un cous­sin sous son visage et s’être assuré qu’il pouvait bien respi­rer, le poli­cier inter­roge pendant 38 minutes le jeune garçon comme s’il s’adres­sait à un adulte délinquant. « Tu as déjà un casier ? Ce sera bien­tôt le cas. […] Si tu ne connais pas le système judi­ciaire pour mineurs, ce sera le cas très bien­tôt », dit notam­ment le poli­cier. Voilà pourquoi la mère de l’en­fant pour­suit l’État, l’école et le poli­cier pour viola­tions des droits consti­tu­tion­nels de l’en­fant, négli­gence, détresse émotion­nelle infli­gée par négli­gence et coups et bles­sures.

Le procès de la mère contre Fatta­leh, la ville de States­ville et contre l’école d’Ire­dell-States­ville a été déposé vendredi dernier devant la cour fédé­rale de Char­lotte. L’agent de police a depuis démis­sionné de son poste. La mère du garçon a retiré son fils de l’école et quitté son travail afin de le scola­ri­ser à domi­cile.

Source : Char­lotte Obser­ver

Plus de monde