fbpx

Un immense jardin de coraux décou­vert au large du Groen­land

par   Denis Hadzovic   | 30 juin 2020

Pour la première fois, un jardin de coraux et d’éponges a été observé sur la côte ouest du Groen­land. Un écosys­tème dont la taille fait plus de quatre fois celle de Paris est en train de s’y déve­lop­per silen­cieu­se­ment, rappor­tait Science Daily lundi 29 juin.

Dans les eaux sombres et froides du Groen­land, des cher­cheurs ont décou­vert un écosys­tème qu’ils quali­fient de « vulné­rable ». Leurs travaux, publiés dans Fron­tiers in Marine Science, ont été réali­sés à l’aide d’une simple GoPro, équi­pée de lampes et de lasers qui peut descendre jusqu’à 1 500 mètres de profon­deur.

« Les profon­deurs marines sont souvent négli­gées dans l’ex­plo­ra­tion. En réalité, nous avons de meilleures cartes de la surface de Mars que de nos océans », déclare Stephen Long, géographe de l’Uni­ver­sity College de Londres.

Crédits : Fron­tiers in Marine Science

Ces recherches ont permis de décou­vrir un vaste jardin de coraux qui s’étend sur 486 km² à une profon­deur allant de 314 à 585 mètres. À cette profon­deur, il reste moins d’1 % de la lumière visible à la surface de l’océan et la pres­sion y est 50 fois plus élevée.

L’éco­sys­tème décou­vert contient 44 035 orga­nismes et pour les scien­ti­fiques, cela montre à quel point l’homme doit recon­si­dé­rer son impact sur l’en­vi­ron­ne­ment mais égale­ment sur les régions les moins connues des océans. Car le réchauf­fe­ment clima­tique n’est sans doute pas étran­ger au déve­lop­pe­ment de ce jardin.

Source : Science Daily

PLUS DE SCIENCE