Un ex-policier russe déjà condamné pour 22 meurtres va être jugé pour 59 de plus

par   Mehdi Karam   | 12/01/2018
Crédits : AP

81. C’est le nombre de meurtres dont est accusé Mikhail Popov, détenu dans la région d’Angarsk, en Russie. Cet ancien agent de police russe reconverti en tueur en série, surnommé « le loup-garou » ou « le maniaque d’Angarsk » avait déjà été condamné à perpétuité en 2015 pour le viol et l’assassinat de 22 femmes. Il va de nouveau faire face à la cour pour 59 meurtres additionnels, commis entre 1992 et 2010, expliquait la BBC le 10 janvier.

Les meurtres auraient tous eu lieu dans la province d’Angarsk, près d’Irkoutsk, lorsque Popov était policier et après sa démission, en 1998. Ses victimes étaient toutes âgées de 16 à 40 ans, à l’exception d’un homme, policier lui aussi. Le mode opératoire était semble-t-il toujours le même : il proposait aux femmes de les raccompagner, tard le soir, à bord de sa voiture (de police ou personnelle), puis les abattait.

S’il vient à être reconnu coupable des 59 meurtres, il deviendrait le tueur en série le plus meurtrier de l’histoire de la Russie, avec 81 assassinats découverts pour l’heure.

Source : BBC 

AILLEURS DANS LE MONDE