Ces dealers trafiquaient de la meth sous forme de fausses reliques aztèques

par   Laura Boudoux   | 22/10/2018
Crédits : LAPD

Sous l’apparente peinture noire : une poudre blanche bien connue des services de police. De la méthamphétamine en forme de calendriers et de statues aztèques, c’est la trouvaille qu’ont récemment faite les autorités californiennes. Dans le cadre de leur enquête sur ce trafic ingénieux, neuf personnes ont été arrêtées mardi 16 octobre, soupçonnées de trafic de drogue entre la Californie et Hawaï, rapporte le New York Post. Le bureau du procureur du district central de Californie a annoncé qu’une saisie avait été faite au bureau de poste de Garden Grove en juillet dernier. Le paquet contenait plus de 11 kilos de méthamphétamine pure et devait être expédiée à Hawaï.

On dirait tellement des Oreo
Crédits : LAPD

La drogue était cachée dans un colis de 90 kg, contenant des objets décoratifs colorés, dont la réplique d’un calendrier aztèque en pierre vieux de 500 ans. Deux autres livraisons du même type, contenant respectivement 2,3 kg et 1 kg de méthamphétamine avaient précédemment été interceptées par les autorités. Les suspects interpellés en octobre ont entre 28 et 58 ans et l’un d’eux, l’Allemand Bastidas Nunez, était déjà en détention dans le cadre d’une autre affaire, ont déclaré les autorités fédérales.

« La méthamphétamine – peu importe de quelle manière elle est emballée – est une drogue puissante qui dévaste nos communautés. Le département de la Sécurité intérieure va continuer de collaborer avec les forces de l’ordre locales pour garder cette dangereuse contrebande hors de nos rues », a déclaré Mark Zito, de la police de Los Angeles.

Sources : New York Post

PLUS DE TRUCS ÉPIQUES