En pleine guerre de la drogue aux Philippines, Rodrigo Duterte prétend fumer du cannabis

par   Dylan Kuperblum   | 04/12/2018

Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, dont le gouvernement a engendré la mort de milliers de personnes en encourageant notamment ses citoyens à tuer des toxicomanes, vient de plaisanter sur sa potentielle utilisation de cannabis pour rester éveillé, rapportait High Times le 3 décembre dernier.

Lors d’une cérémonie destinée à honorer les diplomates et les employés du ministère des Affaires étrangères, Rodrigo Duterte a déclaré que le calendrier de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) « était épuisant ». Selon des médias locaux, il a raté des événements lors du sommet à Singapour le mois dernier pour pouvoir faire des siestes. À 73 ans, le président des Philippines trouve que la participation à certaines réunions devrait être déléguée aux « échelons inférieurs » ou au personnel ministériel, et que les dirigeants ne devraient participer qu’aux « plus importantes ». Il a alors déclaré : « Mais à mon âge ça ne me dérange pas car je consomme de la marijuana pour rester éveillé ».

Une plaisanterie, si c’en est une, qui n’a pas fait rire beaucoup de monde. Selon des groupes de défense des droits humains, plus de 12 000 personnes accusées d’être des trafiquants ou des consommateurs de drogue ont été tuées par la police ou par des milices non officielles depuis l’entrée en fonction de Duterte en juin 2016.

Gary Alejano, membre de l’opposition à la Chambre des représentants, a qualifié la blague d’insensible. « Si vous faites une blague à propos d’un sujet qui a coûté la vie à des milliers de personnes durant votre guerre contre la drogue, qu’est-ce que cela dit de vous ? Que vous traitez également la vie des gens comme une blague. » Ce qui ne surprendra malheureusement personne de la part de Rodrigo Duterte.

Sources : High Times / Philstar Global

D'AUTRES WEEDS À ESSAYER