Le criminel le plus recherché d’Espagne nargue la police dans un clip de reggaeton

par   Laura Boudoux   | 10/10/2018
Crédits : El País

Dans le clip posté le 2 octobre 2018 sur YouTube, on le voit sortir tout sourire d’une voiture de luxe, avant de s’installer derrière des bouteilles de Moët, profitant du spectacle offert par deux danseuses très légèrement vêtues. Francisco « Isco » Tejon, probablement l’homme le plus recherché par la police espagnole depuis 2016, a prêté son image à un clip de Clase-A, un chanteur cubain installé en Espagne. Chef de Los Castanitas, le narcotrafiquant a aussitôt été reconnu par les autorités, qui espèrent désormais que « son arrogance le fera tomber », raconte le quotidien espagnol El País. « Ce que montre cette vidéo, c’est qu’il se fiche de tout. Il n’est même plus inquiet d’être vu en public », a estimé un porte-parole de la police.

Rapidement retiré de la plateforme vidéo, le clip de reggaeton a permis aux autorités espagnoles d’avancer dans leur enquête sur Los Castanitas, un cartel qui serait à la tête d’un pactole de 30 millions d’euros. D’après El País, certaines scènes de la vidéo ont été tournées dans l’une des maisons que le gang utilisait pour « des orgies privées », dans le sud de l’Espagne. Par ailleurs, le chanteur, Clase-A, a posté des photos et des vidéos du tournage en septembre dernier sur son compte Instagram. Toutes ces informations amènent les officiers à penser que Francisco « Isco » Tejon se déplaçait il y a encore peu de temps à Campo de Gibraltar, au sud de Cadix, en toute impunité.

C’est fin 2016 que la chance a tourné pour les trafiquants de Los Castanitas. Avec l’opération Ronal, lancée en 2017, la police espagnole a frappé fort et affaibli le cartel, avec l’arrestation de trente de ses membres. Si Francisco « Isco » Tejon a pour le moment réussi à semer les autorités, son frère, Antonio Tejón a été arrêté en juin 2018, dans le nord du Maroc. L’opération avait mobilisé plus de cent policiers. 

Sources : El Mundo/El País 

PLUS DE TRUCS ÉPIQUES